29 avril 2012

La poésie : un art du langage

 Extrait d'une pièce théâtrale élaborée par : ‎ Ilyes El Ouarzad

Titre de la pièce : « La vraie poésie!

Personnages de la pièce :L’inconnu : personnage qui entend parler de ‎la poésie mais ne la perçoit pas à sa juste valeur.‎

Le poète : personnage qui illustre le véritable ‎poète

[...]

L'’inconnu : Qu’est-ce que c’est que la poésie si ‎ce n’est donc que l’art de discourir en faisant des ‎vers dans le but de plaire ou de déplaire à son ‎auditoire, selon qu’il s’agit d’un poème à ‎tendance pessimiste ou optimiste et ceci se ‎détermine en fonction de l’humeur du poète lui-‎même et de ses principes et idéaux.‎

Le poète : La poésie, mon cher ami, est tout autre ‎chose sauf qu’elle est perçue ainsi par la ‎majorité. Et en réalité, la plupart des gens ‎méconnaissent la juste valeur de la poésie qui est ‎l’un des arts les plus distingués. En partie, vous ‎aviez raison quand vous avez dit que la poésie se ‎définit comme étant l’art de discourir, mais à ‎vrai dire; la poésie est un art du langage, visant à ‎exprimer quelque chose -si vous voulez- par le ‎rythme(surtout le vers), l’harmonie et l’image. ‎On distingue plusieurs types de poésie. Comme ‎titre d’exemple, on a la poésie lyrique en rapport ‎avec Lamartine par exemple, et épique comme ‎‎« La Chanson de Roland ». On parle également ‎de poésie symboliste. Dans ce cas, le mot ‎‎« poésie » désigne une manière propre à un ‎poète, à une école, de pratiquer cet art. Et il me ‎semble que vous avez déjà entendu parler ‎d’anthologie qui veut dire un ensemble de ‎morceaux ou de poèmes choisis, ce qui est ‎différent de recueil de poésie qui signifie un ‎ouvrage réunissant des poèmes. Toutefois, dans ‎notre langage familier, on entend souvent dire ‎par exemple que cette personne-là manque de ‎poésie. Dans ce cas, le contexte est différent. Les ‎gens veulent ainsi dire que ladite personne ‎n’éprouve pas de l’émotion poétique même s’il ‎pourrait y avoir d’autres interprétations. Il me ‎paraît que vous avez l’air maintenant de bien ‎comprendre grosso modo de quoi il s’agit et ‎j’espère que vous vous êtes constitué une idée ‎correcte de « la poésie » qui est un terme ‎polysémique. N’est-ce pas?‎

L’inconnu : Ben effectivement j’ai assimilé en ‎quelque sorte, me semble-t-il, le sens littéraire ‎du mot « poésie » ainsi que sa signification ‎courante.

[...]

Le poète : Bien sûr que oui! Ça me fait ‎extrêmement plaisir! En gros, la poésie c’est ‎l’art d’évoquer, de suggérer les sensations, les ‎impressions, les émotions pour un emploi ‎particulier de la langue, par l’union intense des ‎sons, des rythmes, des harmonies, des images. ‎La poésie est un art du langage visant à suggérer ‎et à faire connaître quelque chose par le rythme, ‎l'harmonie et l'image. Dans le sens le plus ‎courant du terme, la poésie est la plus haute ‎expression de l'écriture et de la parole, ‎puisqu'elle attache autant d'importance à la ‎musique des mots (leur son) qu'à leur sens. Bien ‎antérieure à toutes les formes littéraires ‎communes, c'est d'abord par la voie orale qu'elle ‎s'est transmise, véhiculant de la bouche à ‎l'oreille, et d'un cœur à l'autre, les questions et ‎les tentatives de réponses des Anciens sur les ‎mystères du Monde, comme en témoignent ‎nombre des textes sacrés qui nous sont parvenus, ‎tous de nature éminemment poétique dans la ‎mesure où, par le biais d'allégories (entre ‎autres), ils transmettent une conception ‎particulière de notre relation au monde, en ‎utilisant pour cela toutes les ressources du ‎langage.

Source :http://www.tigweb.org/youth-media/panorama/article.html?ContentID=13817&start=0

Posté par CLVP à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur La poésie : un art du langage

Nouveau commentaire